amis 1
notes 37
Manuel C.

Manuel C.

Ajouter à mes amis
Paris • membre depuis le 12/08/2009

Activité de Manuel

  • Manuel C.
    Manuel n’a pas aimé Le Fil Rouge Café
    37 notes
    Le contenu de l'assiette est aussi affligeant que le décor est vendeur. Un diner américain authentique directement sorti des fiftees? Hélas non..! Le bagel : insipide ! les ondes qui l'ont ramené à température l'ont rendu aussi dur que la table en simili bois. Le pastrami ? Parcheminé tant il a séché dans un recoin des cuisines. Quand au burger : fuyez ! Le "vrai" cheddar provient de chez Bel et pas d'une ferme anglaise ! La sauce est rare. Les accompagnements le sont aussi !
    Accueil en revanche pas désagréable.
    Conclusion : endroit sans aucun intérêt.

  • Manuel C.
    37 notes
    Hotel 4* avec vue sublime sur le golfe de Santa Manza. Cadre raffiné et personnel accueillant et efficace.
    Le restaurant a une carte plutôt prometteuse ; quelques exemples : rillettes de pagre et crème d'oursin. Dos de denti grillé, risotto aux algues, bouillon de palourdes séchées. Tiramisu amarretta... Belle carte de cocktails et de vins corses.   Mais l'exécution n'est clairement pas au rendez vous (poisson malheureusement trop sec, risotto bien trop cuit) ni au niveau du montant de l'addition.

  • Manuel C.
    Manuel connait A Cheda
    37 notes
    Carte sans grande surprise, assiettes et saveurs finalement bien décevants
  • Manuel C.
    Manuel n’a pas aimé Cafe De La Poste
    37 notes
    Que se passe t-il? Le café de la poste était l'endroit idéal pour déguster une pizza  haute ville. Mais cette année, catastrophe! Les prix ont nettement augmenté, la qualité en revanche, a nettement baissé. A éviter donc!
  • Manuel C.
    Manuel a aimé Robert
    37 notes
    Un bistrot typique marais idéal l'hiver pour sa table dhote où l'on partage le repas avec des touristes de passage ou des habitués du quartier, à côté de la cheminée. Viande de bœuf ou d' agneau cuite au feu de bois.
  • Manuel C.
    37 notes
    Tout simplement infecte: le beurre et la confiture viennent tout droit de chez liddle, le pain encore congelé est infamme, le thé acheté en gros chez lipton... Seule l'addition n'est pas discount.
  • Manuel C.
    37 notes
    Idéalement situé, certes. Et la terrasse panomarique au 5eme étage offre en effet une très belle vue sur la baie de Calvi. Les guides touristiques qui recommandent le grand Hotel  ont raison sur ces deux points. Pour le reste... Décoration des années 50 qui nous plongerait dans un décor Hollywoodien? En fait tout est bien fatigué, depuis le lobby sombre et lugubre, aux vitrines qui exposent des bouteilles de parfum poussiéreuses, jusqu'à la moquette des chambres qui fronce des qu'on pose le pied dessus... Attention: la demi pension est obligatoire en saison ; ça ne poserait aucun problème si le menu proposé était  au même niveau que la vue. C'est malheureusement l'inverse. La salade composée ? Deux pauvres feuilles de salade, une tomate ridée et des miettes de thon en boite! Le riz servi en accompagnement est infect. Le dessert pourrait sorti tout droit dune grande surface discount...
    Un point quand même positif: l'accueil, très amical.

  • Manuel C.
    37 notes
    Accueil très sympa, des salades copieuses et fraiches. Parfait pour une pause dejeuner rapide et légère. La salle interieure est climatisée.
  • Manuel C.
    37 notes
    Enfin un restaurant qui, sans jamais renier ses origines corses, propose une cuisine de qualité, moderne, bien préparée. Le menu est plus traditionnel pour satisfaire les clients juste de passage sur l'île. La carte est beaucoup plus élaborée, on a envie de gouter à tout. En vrac la dernière fois où nous y sommes allés: pressé de légumes, excellentissime, carpaccio de poissons très frais, pigeon aux myrthes savoureux, ravioles de poisson parfaites, et l'assortiement de desserts pour terminer en beauté. Me tout accompagné d'un très bon vin sartenais. Pour conclure, ce qui ne gâche rien, l'accueil est souriant, chaleureux, sans être obséquieux. A essayer absolument!
  • Manuel C.
    La route D963 est longue, étroite et sinueuse, mais elle vaut bien le détour pour arriver dans ce gite d'etape au pied d'une montagne majestueuse. L'accueil, très chaleureux, fait honneur à la Corse. Le lieu est idyllique, calme, à côté d'une rivière qui offre des petites piscines naturelles où il fait bon se raffraichir et prendre le soleil. Indispensable: prendre la demi pension (car il faudra du courage et de la sobriété pour refaire la route dans les deux sens pour aller diner). Mais le repas qui sera servi sera à la hauteur des menus corses servis ailleurs. Tout est simple mais authentiquement bon. Penser à apporter du répulsif pour moustique si vous ne souhaitez pas les affronter toute la nuit...
  • Manuel C.
    37 notes
    Bel endroit qui se mérite au détour d'un chemin mal carrossé. Belle vue sur le golfe de calvi et surtout sur un cirque granitique au pied de la Punta Radiche, impressionnant. 
    Côté assiette, la qualité et une certaine originalité sont là: soupe froide de concombre et pastèque en amuse bouche, carpaccio de saumon et espadon bien assaisonné, ravioles de veau Corse agréables au goût mais un peu lourdes sur l'estomac, agneau de lait parfaitement rôti et un accompagnement de légumes bienvenu (sorte de ratatouille froide, légèrement croquante et assaisonnée comme une salade), et une ludina à la châtaigne pour finir, sorte de fondant avec une glace au brocciu et un coulis parfumé à la canelle. On regrette la pizza dite de luxe: pâte croustillante et fine, mais omniprésence du fromage qui assassine la langouste, tant en termes de goût que de texture. 
    Côté accueil, en revanche, il y a à redire: tout dépend à qui on a affaire. Le chef semble sympathique tout comme l'une des hôtesses (la brune!). Mais l'autre hôtesse (la blonde) vous donne d'emblée le sentiment que vous la derangez au plus haut point. Aucune empathie, avarice de conseils et d'amabilité même la plus élémentaire, elle est aussi glaciale que le gaspacho servi en amuse bouche. Vous êtes à peine assis qu'elle exige de savoir ce que vous prendrez en apéritif, le ton de sa voix indiquant que vous n'avez pas intérêt à ne rien prendre. Et si vous demandez des le départ un aperçu des desserts, elle vous ânone froidement une liste de desserts d'une affligeante banalité, qui ne ressemblent en rien à ceux qui seront reellement proposés sur l'ardoise en fin de repas...  
    Conclusion: compte tenu du montant de l'addition et du positionnement plutot haut de gamme de cet etablissement, nous sommes restés sur une impression négative malgré l'honneteté de ce qu'il y a eu dans les assiettes.

  • Manuel C.
    37 notes
    Le Torrent a été repris il y a 4 mois par une nouvelle équipe, pour le bien de l'établissement. La carte est courte mais intéressante. La salade aux croquants corses (fromage en chausson de feuille de brick, coppa, feuille de chêne et crudités) est légère et bien assaisonnée, le poulpe à la centuri et le fiadone nous ont laissé une bonne impression. Les tables sous les tilleuls centenaires et un service discret et accueillant font du Torrent une halte bien agréable si vous êtes dans les parages de Corte.
  • Manuel C.
    Manuel n’a pas aimé Chez Marianne
    37 notes
    Autrefois institution, Chez Marianne fait désormais dans le médiocre, vite fait vite vendu aux touristes de passage. Et souvent sans le sourire, un comble! Malheureusement la rue des Rosiers dans son ensemble semble avoir aussi vendu son âme...
  • Manuel C.
    Manuel n’a pas aimé Faby Noel Jerome
    37 notes
    Qu'il est loin le temps des glaces italiennes à la vanille ou à la fraise, les fugazzi et les fougasses pains de qualité. Fabi était une sorte d'institution bonifacienne qui n'est plus du tout au niveau. Ce sont désormais des pains qui ne tiennent pas la journée, et un accueil bien peu amical (à part peut être à la boutique de la marine). Il est grand temps de se reprendre!
  • Manuel C.
    Manuel n’a pas aimé Via Notte Club
    37 notes
    Bel endroit qui n'a rien à envier à certains clubs espagnols MAIS une programmation plutôt décevante: des soirées dignes des boites de province - les ladies nights ou encore le vieux Corti dont les doigts sont rouillés depuis longtemps :0((( - quelques DJ prometteurs mais qui mixent très en deçà de leur talent pour s'adapter à une clientèle de vacances trop jeune, trop beotienne, beaucoup trop "petit joueur", des mix qui commencent tard (2 heures) et qui finissent bien trop tôt (5 heures 30 si on est chanceux), pas d'after nul part ensuite, un warm up mou et consensuel... Bref, clubber averti, tu n'en auras pas pour ton argent (30€ l'entrée tout de même), ni pour tes abducteurs... Dommage! D' autant qu'il n'y a plus de concurrence, on regrette l'ancien amnesia, ou plus récemment le Clint (reconverti en club de lapdance Playboy, bof bof).
  • Manuel C.
    Manuel a détesté Café del mar
    37 notes
    un bar qui n a de branché que le nom, emprunté à un lieu iconique du milieu de la night. Sinon, des cocktails vite faits sans goût, des sushis avariés, des tapas qu'on ose à peine toucher des doigts. Une paillotte ridicule qui gâche la portion de quai occupée par le bar. Une playlist complètement has been. Un service lamentable. Au secour, fuyez!!!
  • Manuel C.
    37 notes
    Très bon thaï, plats frais et de qualité.
  • Manuel C.
    Manuel a adoré Isami
    37 notes
    Peut être le seul sushi bar de Paris digne de ce nom. Sil y avait plus de choix de poissons,r on pourrait être dans un excellent restaurant japonais de new york ou de la cote ouest. Essayer de réserver au bar pour se laisser guider par les envies et les arrivages du chef, imperturbable et tallentueux.
  • Manuel C.
    37 notes
    Les meilleurs burgers du quartier. Ambiance anglo saxonne comme là bas. Parfois un peu trop bruyant.
1 ... suivant »
Fermer